Centre de référence et d'urgence vétérinaire ouvert 24h, 7 jours sur 7

La nutrition des tortues aquatiques

Fiches informatives - La nutrition des tortues aquatiques

Il est difficile de fournir aux tortues aquatiques ou semi-aquatiques une alimentation complète et équilibrée. Bien que chacune ait des besoins spécifiques à l'espèce qu'il est important de connaitre et de respecter, les principes généraux sont les mêmes pour ces espèces majoritairement omnivores : des végétaux frais et une source de protéines d'origine animale, idéalement fraiche. Ainsi, dans la majorité des cas, ce sont le type de source de protéine et les proportions respectives de chaque aliment qui vont changer.

Les moulées d'origine industrielle n'ayant pas encore fait leurs preuves chez les tortues (manque de renseignements de la part des fabricants, composition et nutriments inadaptés, absence d'étude scientifique), il peut être intéressant de préparer un aliment « maison » unique et équilibré, afin de fournir à vos tortues tous les nutriments frais dont elles ont besoin et d'éviter toute carence fréquemment associée à une alimentation déséquilibrée.

Une recette de gelée complète pour tortues aquatiques

Cette recette est tirée d'un article paru dans Chéloniens,  la Revue de la Fédération Francophone pour l'Élevage et la Protection des Tortues:

Rasmont P. Un aspic simple et bon marché pour tortues aquatiques. Chéloniens 27 (2012) 12-17

Ingrédients  Quantité  Alternatives  Déconseillé
Gélatine 200° Bloom  80 g  Gélatine en feuille (plus chère, difficile à faire gonfler)  Agar-agar
Poisson : Truite  200 g  Sole, Aiglefin, Pangasius  voir liste ci-jointe1
Viande : Cœur de bœuf ou foie de veau  200 g  Cœur ou foie de porc, blanc ou foies de volaille. Le foie se désagrège facilement dans l'eau  Viande grasse (ex : bœuf haché)
Haricots verts  400 g  Laitue frisée, romaine, scarole  Les choux semblent peu appréciés
Carottes râpées  300 g    Fruits exotiques : kiwi, ananas, mangue, papaye...2
Crevettes cuites  150 g  Autres fruits de mer  Moules3
Vitamines  30 g    Attention au surdosage
Lactate, gluconate ou carbonate de calcium  30 g  Un os de seiche frais acheté chez le poissonnier  Sulfate ou phosphate de calcium, poudre d'os
Vitamine C effervescente4  500mg    
Colorant rouge cochenille (E 124)5  Une petite pincée    Attention au surdosage
Eau  1 L    

 

1 Les poissons doivent être utilisés entiers (non éviscérés) et frais (non congelés). Ils sont alors riches en protéines et acides aminés de haute valeur biologique, en lipides, en vitamines A et D (contenues dans le foie), en vitamines K et B12 (dans le contenu digestif), en minéraux et sont pauvres en glucides.

Éperlan et maquereaux : poissons gras trop riches en acides gras polyinsaturés, pouvant entrainer une carence en vitamine E (tocophérol) et une stéatite (maladie du foie).

Éperlan, sardine, carpe, hareng, chabot, poisson chat, poissons rouges : riches en anti-vitamine B1 (thiaminases).

Sardine et anchois : très riches en purine, peuvent provoquer de la goutte viscérale ou articulaire s'ils sont proposés en trop grande quantité.

Il faut également garder à l'esprit que des poissons péchés en milieu naturel ne sont pas indemnes de parasites, pouvant être à l'origine d'une contamination des tortues.

2 Ces fruits contiennent des enzymes protéolytiques qui vont empêcher la gélatine de prendre.

3 Les moules sont elles aussi riches en thiaminases.

4 Un supplément de vitamine C n'est pas nécessaire chez les tortues mais joue le rôle d'antioxydant dans la préparation, retardant ainsi les phénomènes de dégradation des aliments.

5 Les tortues sont en général très attirées par les couleurs vives : rouge et jaune particulièrement.

Commencer par mélanger 1L d'eau froide à la gélatine. Celle-ci doit gonfler pendant 30 minutes au moins et avoir absorbée toute l'eau. Préparer le poisson en retirant tête et nageoires mais en conservant les viscères, puis coupez en gros cubes. Faire de même avec la viande. Passer poisson, viande, légumes et carottes au mixeur. Ajouter les crevettes entières, les vitamines et le calcium. Ajouter le comprimé de vitamine C préalablement dissout dans un peu d'eau. Placer la gélatine maintenant gonflée au four micro-ondes pendant 5 minutes, pour atteindre 125°F. Ajouter une petite pincée de colorant à la gélatine tiède puis mélanger avec tous les autres ingrédients. Disposer le tout dans un grand plat rectangulaire et laisser refroidir au réfrigérateur, au minimum 4 heures. Démouler la gelée après vous être assuré que la gélatine avait pris convenablement et que toute la préparation est assez ferme pour être démoulée. Découper ensuite en cubes de taille désirée et conserver au congélateur dans des sacs plastique étanches. Les cubes doivent décongeler à température ambiance pendant environ 12 heures avant d'être distribués.

Souvent, les tortues aquatiques ne mangent qu'immergées. Il convient donc de les alimenter dans un réservoir d'eau différent de celui dans lequel elles vivent, afin de maintenir un milieu de vie propre et sain et de prévenir toute prolifération de microorganismes liée à la putréfaction des aliments non mangés. Cette pratique diminue aussi considérablement le volume de matières fécales présent dans l'aquarium.

De plus, afin de varier l'alimentation, des invertébrés tels que des vers de terre, des vers de farine, des vers à soies, des grillons ou autres insectes, des escargots, des limaces  ou encore des souris (pinky ou fuzzy) peuvent être proposés de manière hebdomadaire. Enfin, il convient de leur mettre à disposition des végétaux aquatiques (algues, cresson, jacinthe d'eau, spirogyres) et un fruit ou un légume feuillu peut être donné à l'occasion en temps que friandise. Les juvéniles doivent être nourries tous les jours alors que trois à quatre repas hebdomadaire suffisent pour les adultes.

 

Édouard Maccolini, DMV, IPSAV (Médecine Zoologique)